, Le Monde Forestier | LMF
Martin Béland
Réagir au commentaire de Martin Béland
Commentaires : 0
Renald Bernier
Réagir au commentaire de Renald Bernier
Commentaires : 0
Jocelyn Lessard
Réagir au commentaire de Jocelyn Lessard
Commentaires : 0
Marc Beaudoin
Réagir au commentaire de Marc Beaudoin
Commentaires : 0

LA SER DE LA NEIGETTE CONSTRUIT UNE ÉRABLIÈRE

Ceci n’est pas une cabane

Les lots acquis offrent une possibilité de développement acéricole de plus de 100 000 entailles. La superficie totale est d’environ 8 kilomètres carrés. Dès la saison prochaine et sans la moindre modification aux équipements de l’érablière, M. Ouellet explique qu’il serait possible de travailler avec 70 000 entailles.

Photo: Guy Lavoie

20 Fév. 2018

Au moment d’écrire ces lignes, la SER de la Neigette s’affaire à la construction d’une cabane à sucre. Le mot cabane est injuste. On parle plutôt d’une impressionnante usine à production de sirop d’érable. Le Monde Forestier s’est rendu à Saint-Marcellin près de Rimouski à la fin janvier pour constater de visu l’état des travaux et discuter du projet avec le directeur général de la SER de la Neigette, BERNARD ...

Détails

AVIS DÉPOSÉ AU MINISTRE DES FORÊTS, DE LA FAUNE ET DES PARCS

Il faut exploiter le potentiel caché des forêts du Québec, selon le Forestier en chef

Selon le Forestier en chef, les forêts du Québec possèdent le potentiel nécessaire pour que l’industrie puisse stabiliser, voire augmenter l’approvisionnement en bois.

Photo: Guy Lavoie

15 Fév. 2018

L’athlète tout en muscles et en souffle ne pourra récolter de médailles aux Jeux olympiques sans un entraînement assidu et structuré. Tout comme le Québec, détenteur d’une richesse indéniable nommée forêts, doit, pour en tirer le plein potentiel, la connaître sous toutes ses coutures et lui offrir un « entraînement » à sa mesure. Il faut donc des cibles bien claires, affirme le Forestier en chef dans un avis déposé ...

Détails

Bois d’oeuvre, ALÉNA, papier journal: le point sur les conflits

Pour le bois d’oeuvre, depuis le 28 décembre dernier, on connaît les taux finaux pour les droits compensateurs et antidumping qui totalisent 20,3%. Selon MICHEL VINCENT, ceux-ci seront en vigueur pour au moins un an et demi. Les taxes pourraient disparaître si une entente survient. Autrement, il faut attendre les révisions administratives.

Photo: Guy Lavoie

14 Fév. 2018

Au cours des derniers mois, il a été beaucoup question du conflit sur le bois d’oeuvre, de la négociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) et de la plainte sur le papier journal. Pour faire le point sur ces trois sujets, Le Monde Forestier s’est entretenu avec MICHEL VINCENT, directeur Économies et Marchés au Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ). D’abord, le bois d’oeuvre. Depuis le 28 ...

Détails